Stephane JOLY

GNU/Linux Home Pages

SFTP

18 novembre 2018

Tatane

SFTP, qui signifie SSH File Transfer Protocol, ou protocole de transfert de fichiers sécurisé, est un protocole séparé fourni avec SSH qui fonctionne de manière similaire sur une connexion sécurisée. Pour simplifier, sftp n'est rien d'autre qu'un client ftp avec un s en plus comme qui signifie secrure. Le fonctionnement de sftp est le même qu'un client ftp en ligne de commande, sauf que tout est crypté de bout en bout contrairement à ftp ou tout circule en clair. Pour que cela fonctionne, il vous faudra évidemment un serveur ssh actif et un client ssh.

Avant de tester sftp, assurez-vous que sshd et ssh sont pleinement fonctionnels :

$ ssh toto@ip_serveur_ou_nom_de_machine

Si cela fonctionne :

$ exit

A titre d'information, je vous donne quelques exemples simples d'utilisation de la commande sftp :

$ sftp toto@ip_serveur_ou_nom_de_machine

Si le serveur sshd ne tourne pas sur le port par défaut, il faudra l'indiquer au client

$ sftp -oPort=port_ssd toto@ip_serveur_ou_nom_de_machine

Pour plus d'information sur la commande sftp, je vous invite à lancer la commande sftp --h :

$ sftp -h
usage: sftp [-46aCfpqrv] [-B buffer_size] [-b batchfile] [-c cipher]
[-D sftp_server_path] [-F ssh_config] [-i identity_file] [-l limit]
[-o ssh_option] [-P port] [-R num_requests] [-S program]
[-s subsystem | sftp_server] destination



Ainsi que la commande help, lorsque vous êtes connecté au serveur sshd :

Connected to toto@ip_serveur_ou_nom_de_machine
sftp> help
Available commands:
bye Quit sftp
cd path Change remote directory to 'path'
chgrp grp path Change group of file 'path' to 'grp'
chmod mode path Change permissions of file 'path' to 'mode'
chown own path Change owner of file 'path' to 'own'
df [-hi] [path] Display statistics for current directory or
filesystem containing 'path'
exit Quit sftp
get [-afPpRr] remote [local] Download file
reget [-fPpRr] remote [local] Resume download file
reput [-fPpRr] [local] remote Resume upload file
help Display this help text
lcd path Change local directory to 'path'
lls [ls-options [path]] Display local directory listing
lmkdir path Create local directory
ln [-s] oldpath newpath Link remote file (-s for symlink)
lpwd Print local working directory
ls [-1afhlnrSt] [path] Display remote directory listing
lumask umask Set local umask to 'umask'
mkdir path Create remote directory
progress Toggle display of progress meter
put [-afPpRr] local [remote] Upload file
pwd Display remote working directory
quit Quit sftp
rename oldpath newpath Rename remote file
rm path Delete remote file
rmdir path Remove remote directory
symlink oldpath newpath Symlink remote file
version Show SFTP version
!command Execute 'command' in local shell
! Escape to local shell
? Synonym for help


Ensuite vous pourrez utiliser les commandes classiques tel que ls pour lister les fichiers dans le répertoire courant et distant, pwd pour savoir dans quel répertoire distant vous êtes. Pour récupérer une fichier du répertoire distant vers le répertoire local, il suffira de lancer la commande get nom_du_fichier_à_récupérer.

Enjoy !

Aucun commentaire


En principe, vous utilisez votre partition d'échange automatiquement au démarrage du système. Si votre partition d'échange est activé automatiquement au démarrage du système, c'est indiqué dans le fichier /etc/fstab (fait à l'installation du système). Parfois, il peut être utile de l'activer ou désactiver manuellement, ou d'en ajouter une seconde.

Pour cela, il existe la commande swapon et sawpoff, respectivement pour mettre en service une partition d'échange ou arrêter son utilisation.

Exemple (nécessite les droits root) :

$ sudo /swapon /dev/sda2
[sudo] Mot de passe de toto :


Pour voir si la partition est effective, il suffit de lancer la commande free :

$ free
              total       utilisé      libre     partagé tamp/cache   disponible
Mem:          15999        1456       13725          95         816       14358
Partition d'échange:       31999           0       31999


Ou de regarder dans les journaux système :

avril 01 09:54:01 toto-pc kernel: Adding 32767996k swap on /dev/sda2.  Priority:-2 extents:1 across:32767996k FS

Pour désactiver la partition d'échange, il suffit de lancer la commande sawpoff :

$ sudo swapoff


Pour vérifier la désactivation de celle-ci :

$ free
              total       utilisé      libre     partagé tamp/cache   disponible
Mem:          15999        1469       13712          95         817       14362
Partition d'échange:           0           0           0
/dev/sda2


avril 01 09:59:18 toto-pc sudo[1809]:     toto : TTY=pts/1 ; PWD=/home/toto ; USER=root ; COMMAND=/usr/bin/swapoff /dev/sda2

Bien à vous.

Aucun commentaire

Journaux system Manjaro Linux

01 avril 2018

Tatane


Ne vous est-il jamais arrivé d'avoir votre système Linux qui gèle sans en connaître la raison ?

Une solution simple est d'afficher en temps réel les éventements système, comme cela, même si le système est gelé vous aurez à l'écran l'affichage du responsable du plantage !
Pour ce faire, il suffit de lancer la commande journalctl suivi de l'option f dans un terminal :

$ journalctl -f
-- Logs begin at Sat 2018-01-27 13:23:01 CET. --
avril 01 09:34:43 toto-pc rtkit-daemon[1030]: Supervising 3 threads of 1 processes of 1 users.
avril 01 09:34:43 toto-pc rtkit-daemon[1030]: Supervising 3 threads of 1 processes of 1 users.
avril 01 09:34:43 toto-pc rtkit-daemon[1030]: Successfully made thread 1277 of process 1017 (/usr/bin/pulseaudio) owned by '1000' RT at priority 5.
avril 01 09:34:43 toto-pc rtkit-daemon[1030]: Supervising 4 threads of 1 processes of 1 users.
avril 01 09:34:43 toto-pc systemd[904]: Started Sound Service.
avril 01 09:34:43 toto-pc bluetoothd[601]: Endpoint registered: sender=:1.53 path=/MediaEndpoint/A2DPSource
avril 01 09:34:43 toto-pc bluetoothd[601]: Endpoint registered: sender=:1.53 path=/MediaEndpoint/A2DPSink


Bien à vous !

Aucun commentaire


Cela peut paraître déroutant, mais je n'ai pas trouvé d'autre solution.

1 - Dans la barre de rechercher saisissez : about:config
2 - Cliquez sur le bouton "Je prends le risques" (Dans le corps de Firefox)
3 - Si vous ne le trouvez pas ajoutez le : Clic droit au milieu de la page puis faire New/String
4 - Entrez le champ : intl.locale.requested puis comme valeur fr-FR
5 - Redémarrez Firefox  et vous aurez le Français !

Enjoy

Aucun commentaire


J'ai souhaité activé OpenCl avec un GPU Nvidia pour accélérer le fonctionnement des logiciels Darktable et gimp dev, cependant, cela n'est pas si simple quand on ne sait pas comment faire !

Pour ma part, j'utilise le pilote propriétaire pour cette carte :
VGA compatible controller: NVIDIA Corporation GK104 [GeForce GTX 760] (rev a1)

Il faut juste installer et activer OpenCL et quelques autres outils  :

pacman -S opencl-nvidia libclc ocl-icd

Après redémarrage de xorg, rien ne semble changer

$ ls -l /dev/nvidia*

crw-rw-rw- 1 root root 195,   0  4 févr. 14:15 /dev/nvidia0
crw-rw-rw- 1 root root 195, 255  4 févr. 14:15 /dev/nvidiactl
crw-rw-rw- 1 root root 195, 254  4 févr. 14:15 /dev/nvidia-modeset


Et pourtant, si vous lancer Darktable dans un terminal :

$ darktable -d opencl


Le résultat suivant devrait apparaître :

[opencl_init] opencl related configuration options:
[opencl_init]
[opencl_init] opencl: 1
[opencl_init] opencl_library: ''
[opencl_init] opencl_memory_requirement: 768
[opencl_init] opencl_memory_headroom: 300
[opencl_init] opencl_device_priority: '*/!0,*/*/*'
[opencl_init] opencl_mandatory_timeout: 200
[opencl_init] opencl_size_roundup: 16
[opencl_init] opencl_async_pixelpipe: 0
[opencl_init] opencl_synch_cache: 0
[opencl_init] opencl_number_event_handles: 25
[opencl_init] opencl_micro_nap: 1000
[opencl_init] opencl_use_pinned_memory: 0
[opencl_init] opencl_use_cpu_devices: 0
[opencl_init] opencl_avoid_atomics: 0
[opencl_init]
[opencl_init] found opencl runtime library 'libOpenCL'
[opencl_init] opencl library 'libOpenCL' found on your system and loaded
[opencl_init] found 1 platform
[opencl_init] found 1 device
[opencl_init] device 0 `GeForce GTX 760' has sm_20 support.
[opencl_init] device 0 `GeForce GTX 760' supports image sizes of 16384 x 16384
[opencl_init] device 0 `GeForce GTX 760' allows GPU memory allocations of up to 499MB
[opencl_init] device 0: GeForce GTX 760



Deux nouveaux fichiers spéciaux ont étés crées lorsque vous aurez lancé Gimp ou Darktable avec OpenCl d'activé :

$ ls -l /dev/nvidia*


crw-rw-rw- 1 root root 195,   0  4 févr. 14:15 /dev/nvidia0
crw-rw-rw- 1 root root 195, 255  4 févr. 14:15 /dev/nvidiactl
crw-rw-rw- 1 root root 195, 254  4 févr. 14:15 /dev/nvidia-modeset
crw-rw-rw- 1 root root 242,   0  4 févr. 14:16 /dev/nvidia-uvm
crw-rw-rw- 1 root root 242,   1  4 févr. 14:16 /dev/nvidia-uvm-tools


En fait, les applications ayant recourt à OpenCl chargent le module nvidia-uvm qui crée ces fichiers spéciaux.

Après quelques tests, cela accélère considérablement mes deux logiciels préférés sur certains calculs ! :)

Voilà, j'espère que cela aura permis de solutionner votre problème !

Aucun commentaire